dimanche 20 novembre 2011

Les choix douteux du parti, pris

par Alain Legaret



Quand on appelle résistants des gens qui visent délibérément des civils juifs,
Quand on appelle activistes des gens qui se font exploser au milieu de femmes et d’enfants juifs,
Quand on approuve une presse de propagande qui emploie régulièrement un langage guerrier quand il s’agit de qualifier les actions ou paroles israéliennes,
Quand on approuve une presse de propagande qui tait ou minimise tout acte ou parole hostile à Israël,
Quand on côtoie les partisans du Hezbollah,
Quand on tait, au lieu de les dénoncer, les cris de "mort aux Juifs" qui fusent lors des manifestations,
Quand on protège, au lieu de les dénoncer, des journalistes qui débitent des mensonges à propos des Juifs israéliens,

mardi 8 novembre 2011

La diversion chinoise

par Alain Legaret


La crise économique qui touche l’Europe est sans précédent. Dans sa forme, et dans sa structure. Avec l’imbrication des différents systèmes financiers mondiaux, le risque de contagion et d’effondrement des économies concerne tous les pays.
Si certains tentent d’échapper à la faillite, d’autres cherchent à tirer profit de la situation.

Lors du sommet européen qui s’est tenu fin octobre à Bruxelles, la paire Merkel-Sarkozy a annoncé une batterie de mesures sensées éloigner l’Europe du précipice.
Les bourses du monde remontaient, le krach était évité.

Mais si le plan apparaît consistant sur le papier, notamment avec le renforcement du fond européen FESF qui devrait être assez garni pour pouvoir renflouer les pays en proie aux difficultés, il semble que tout ce montage manque de l’essentiel, à savoir l’argent frais sensé venir renforcer ce fond, ce fameux nerf de la guerre dont nul n’en a encore vu la couleur et dont  personne ne sait qui en sera le pourvoyeur.

vendredi 4 novembre 2011

Les Corses, les Basques, les Bretons et les imposteurs

par Alain Legaret


Les Corses ont une langue qui leur est propre.
Les Basques ont une langue qui leur est propre.
Les Bretons ont une langue qui leur est propre.
Les Palestiniens n’ont pas de langue qui leur est propre. Ils parlent l’arabe.
A chacun son identité.

Le peuple corse existe depuis des siècles.
Le peuple basque existe depuis des siècles.
Le peuple breton existe depuis des siècles.
On a parlé pour la première fois de peuple palestinien il y a moins de cinquante ans, quand les armées arabes ont échoué à vouloir supprimer Israël par la force. Las de passer pour les grands méchants face au petit Etat Juif, les pays arabes ont crée un peuple palestinien encore plus petit que le peuple juif, pour faire passer Israël pour le grand méchant.
A chacun son histoire.

jeudi 3 novembre 2011

Encore un mensonge dans Le Monde qui accuse Israël

par Alain Legaret

La presse française est décidément incorrigible.
Non contente d’orienter régulièrement ses débats en la défaveur d’Israël, elle procède toujours aussi subtilement pour y ajouter des mensonges.

Aujourd'hui, dans un article intitulé "la reprise de la colonisation à Jérusalem-Est inquiète la communauté internationale" paru dans le journal Le Monde, une photo de Benyamin Nétanyahou est accompagnée de la légende suivante :

"Benyamin Nétanyahou, le premier ministre israélien, se veut radical : la colonisation des territoires palestiniens est "un droit normal", a-t-il déclaré lors d’une cérémonie de commémoration."

Autrement dit, tout esprit normalement constitué interprétera ces propos comme quoi le dirigeant de l’Etat Juif s'octroie le droit de voler.

Accusation grave qui rappelle les accusations que les antisémites faisaient porter aux Juifs dans les années 30.

Car si Benyamin Nétanyahou a effectivement fait un discours lors de la commémoration de l’assassinat par des Arabes palestiniens du ministre Rehavam Zeevi, il n’a évidemment jamais prononcé une telle phrase.

lundi 31 octobre 2011

Pétain de France !

Communiqué du Monde à l'Endroit

L’UNESCO, l’organisation antisémite internationale qui déjà l’année dernière spoliait le peuple juif de son patrimoine en qualifiant de mosquée la tombe de Rachel, vient de voter ce jour l’adhésion de la Palestine, un pays qui n’existe pas, comme membre à part entière.

La France, toujours fidèle à sa tradition de collaboration a voté en faveur de la résolution.

La France n’a décidemment rien appris de son histoire.

Espérant encore et toujours obtenir la clémence des barbares qui l’occupent, elle montre qu’elle est toujours prête à trahir les valeurs en se vautrant avec ses nouveaux maîtres dans le lit de l’antisémitisme.

Honte à la France, fidèle à sa tradition de pétain.
Honte à l’UNESCO, machin antisémite annexe du gros machin.


© copyright  Le Monde à l'Endroit

mardi 18 octobre 2011

Guilad enfin libre




Après plus de cinq ans passés aux mains du Hamas,
la première image de Guilad Shalit 
de nouveau au contact d'êtres humains.


© copyright  Le Monde à l'Endroit


mercredi 14 septembre 2011

Yes comment


L’école palestinienne ferait des émules en France.
Devant les caméras, on exhibe les pièces jaunes, et en coulisses, on compte les billets verts. Et quand quelqu'un veut regarder de trop près, on émet des gémissements de souffrance et de maladie.


© copyright  Le Monde à l'Endroit

mardi 6 septembre 2011

Besancenot? Je le croyais mort avec Stéphane Hessel

par Alain Legaret

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
Quand j’ai vu qu’il faisait la Une des journaux ce matin, j’ai été rassuré. Olivier Besancenot n’est pas mort. Il faut dire qu’il y avait de quoi s’inquiéter. Cela fait des mois que l’armée syrienne de Bachar-El-Assad massacre des civils sans défense et je n’ai toujours pas entendu le postier s’indigner. Ni lui, ni Stéphane Hessel. Ni leurs amis. Aucune manifestation dans les rues de Paris. Rien.

Et pourtant, le tueur en Syrie a déjà fait bien plus de morts innocents que l’opération « plomb durçi » à Gaza. Mais ça ne suffit pas pour perturber le sommeil de nos indignés. Comme quoi, l’indignation de ces gens-là est très sélective.
Et si Besancenot réapparaît aujourd’hui dans les journaux, c’est suite à une condamnation par le tribunal.  Le postier considère cette décision « comme une injustice car nous sommes condamnés pour une séquestration qui n’a pas eu lieu. » confie-t-il au quotidien Libération.

Parce qu’en matière de séquestration, Besancenot en connaît un rayon.

vendredi 2 septembre 2011

Bravo Monsieur "Le Monde"

par Alain Legaret


Il est une des techniques de presse qui consiste à faire passer par les autres les messages politiquement incorrects qu’on n’ose pas dire soi-même. Cela permet de rendre public des idées nauséeuses tout en clamant « c’est pas moi ! ».

Dernièrement, les animateurs de Sud Radio ont naïvement orienté leurs auditeurs sur la pente savonneuse des lobbys, de l’argent et de DSK, et ont soudain joué les vierges effarouchées dès que le débat, ô surprise, a tourné à l’antisémitisme.

Ils se sont fait élégamment épinglés par Sophie Aram de France Inter comme le montre la vidéo ci jointe. Qu’elle en soit remerciée, ça devient tellement rare que des journalistes fassent leur boulot.



Bien entendu, Sud Radio a franchi la ligne rouge. Ils ont fait l’erreur de prononcer le mot "juif".
Ils ne sont vraiment pas futés ! Ils ne se sont pas encore rendu compte qu’en France, il y a des règles très claires : Il est d’usage de s’inspirer de la littérature du IIIe Reich tout en se gardant bien d’associer le mot "juif" à ses propos, les appellations "sioniste" ou "israélien" étant largement suffisantes pour faire passer le message.

mercredi 24 août 2011

Yes comment



Kadhafi aurait quitté la Libye
L'ancien maître de Tripoli est en cavale. Il a demandé à ses conseillers s'ils connaissaient un endroit sûr, sympa, où on peut planter une tente.
Ils auraient répondu: "Boulevard Rothschild à Tel-Aviv."


© copyright  Le Monde à l'Endroit

dimanche 21 août 2011

Après l’Europe, serait-ce au tour des USA de se suicider ?

par Alain Legaret

J’aurai pu appeler ce texte « Pour qui roule Obama ? », mais le Président étant sorti des urnes, il est plus juste de se demander si les Etats-Unis n’ont pas choisi la même pente que l’Europe, celle qui conduit inéluctablement au déclin de la civilisation et au suicide collectif.
Celui qui, dès son élection, fut considéré comme le messie, ne pouvait que confirmer ce titre ou alors décevoir.

S’étant lui-même pris au jeu, il entama sa présidence par son discours du Caire, ouverture d’un nouveau genre vers le monde arabe afin d’établir la paix éternelle sur terre. Ca avait l’air si évident et si simple qu’on se demandait comment personne n’avait pu y penser avant.
« Qui sauve une vie sauve l’humanité » clama-t-il, attribuant la citation à la contrefaçon islamique plutôt qu’à sa version originale talmudique. Le ton était donné.

mardi 2 août 2011

Il y a 21 ans, l’Irak envahissait le Koweït

par Alain Legaret

troupes arabes de la coalition
Le 2 Août 1990, il y a maintenant 21 ans, l’Irak de Saddam Hussein envahissait le Koweït.

Les Palestiniens fort logiquement prenaient parti pour le Raïs de Bagdad.

J’écris "fort logiquement" puisque leur seule culture connue étant celle de la mort, leur choix se porte naturellement sur les faiseurs de guerre.

En janvier 1991, une large coalition lançait l’opération Tempête du Désert afin de libérer le Koweït de son voisin envahissant. La première guerre du Golfe avait commencé.

Saddam Hussein profitait de l’aubaine pour envoyer des missiles scuds sur Israël, appliquant à la lettre l’adage bien connu : " quand tu fais l’idiot, tape sur les Juifs. Tu auras au moins les antisémites de ton coté ".

lundi 1 août 2011

Yes comment



DSK: la chute
Après la chambre à 3000$ au Sofitel, le cas Banon.

© copyright  Le Monde à l'Endroit

vendredi 29 juillet 2011

Nicolas Hulot tombe le masque

par Alain Legaret


Contrairement aux hommes politiques professionnels, ceux qui s’essaient occasionnellement à la discipline peuvent retrouver un visage humain.

Ainsi, Nicolas Hulot, battu par Eva Joly à la primaire écologiste, se livre sans langue de bois dans une interview réalisée pour le magazine Bretons.

Il brise les tabous dans un entretien vérité. Une vérité touchante qui va l’éloigner loin de l’écologie opportuniste et lui ouvrir probablement les portes d’activités plus vertueuses.

Si les chèques rendent cupide, l’échec doit rendre sage.

Quelques extraits :

«On a tout fait pour me compliquer la tâche (…) Moins d’un quart des gens inscrits sur mon site ont pu voter tellement la procédure était compliquée (…) Ensuite, on a commencé à voter immédiatement après la fin du premier tour, alors que dans n’importe quelle élection à deux tours, il y a toujours un délai. C’est de la folie»

«Ce qui est très étonnant chez les écologistes, c’est que certains ne s’appliquent pas à eux-mêmes les valeurs qu’ils prônent pour les autres. »

Ils sont toutes gaîtes à Libération !

par Alain Legaret


Ils sont toutes gaîtes, comme disait Michel Colucci, alias Coluche, qui doit se retourner dans sa tombe en voyant ce qu’est devenue la gauche.

Ils sont toutes gaîtes à Libération, le journal qui porte si mal son nom tellement son contenu rappelle les années noires de la collaboration.

Ils sont toutes gaîtes parce qu’après la tuerie en Norvège de vendredi dernier, la rédaction du journal est tombée sur les statistiques d’Europol, l’office européen de police.

Ils sont toutes gaîtes, parce que dans ce rapport, il est dit qu’en Europe, ce sont les séparatistes qui sont à l’origine de la plus grande partie des actes terroristes tous confondus, qu’ils aient réussi, échoué ou qu'ils aient été déjoués à temps.

Et à Libération, ils ont poussé un grand ouf de soulagement. Ca les a rendu heureux.

vendredi 22 juillet 2011

Pourquoi Israël ne pourra jamais rendre les territoires aux Palestiniens

par Alain Legaret


Rendre des territoires aux Palestiniens est une chose impossible.

Même avec la meilleure volonté du monde, c’est une tache irréalisable.

Quand bien même Israéliens et Palestiniens parviendraient à un accord, il sera toujours impossible pour Israël de rendre la moindre parcelle de terre aux Palestiniens

Pourquoi?

Parce qu’on ne peut rendre à quelqu’un qu’une chose qui lui a déjà appartenue.

Et justement ici, ce n’est pas le cas.


Si ça parait évident à certains, il semblerait que ce ne soit pas si flagrant pour tout le monde.

En effet, d'Etat palestinien qui a été occupé par Israël, il n’y en a jamais eu, ni avant 1948, ni avant 1967, et à fortiori après. Cette histoire est une légende.

Et cette légende est savamment entretenue pour canaliser les frustrations des peuples arabes, pour les détourner de leur véritable cause, et rendre Israël illégitime.

lundi 13 juin 2011

Yes comment


Dans un récent discours, le président syrien Bachar El Assad a dit que son peuple l’aimait. Enfin, on pense que c’est ce qu’il a dit. On avait du mal à entendre à cause du bruit des mitrailleuses.

jeudi 19 mai 2011

Oui, on peut être humaniste et nazi

par Alain Legaret

"Je suis un nazi". C’est par ces mots qui claquent que Lars Von Trier a voulu rattraper son dérapage. Ce qui était sensé être de l’humour n’a fait qu’accentuer le malaise. Le provocateur s’est lâché. Et on se lâche toujours quand le terrain et l’époque sont propices.

Ainsi, lors de sa conférence de presse au festival de Cannes, le réalisateur danois a exprimé sa compréhension et sa sympathie pour Hitler. Ainsi que son aversion pour les Juifs.

Voyant que ses propos jetaient un froid dans l’assistance, l’humaniste qui a fait des sentiments son fond de commerce, chercha alors à se réfugier dans une posture beaucoup plus consensuelle en lançant un "Israël fait vraiment chier".

C’est dorénavant un réflexe en Europe pour s’attirer la sympathie des foules. A force de pratiquer le matraquage antisioniste, taper sur Israël est devenu fédérateur.

dimanche 15 mai 2011

L’imposture palestinienne de la Nakba

par Alain Legaret


La Palestine en totalité, 1922
"Les Palestiniens ont commencé vendredi à commémorer la "Nakba" (catastrophe), la création d'Israël en mai 1948 et leur exode.. "

C’est en ces termes que l’AFP a parlé hier de ces journées de colère des Palestiniens qui se répètent chaque année à même époque.

Si l’association perfide de la "catastrophe" et de l’exil des Palestiniens avec la création de l’Etat d’Israël en 1948 n’est pas exclusive à l’Agence France-Presse, elle n’en reste pas moins inexacte.

J’explique, et comme je ne suis ni journaliste, ni diplomate du Quai d’Orsay, je jure de dire que la vérité, rien que la vérité. D’ailleurs, tout est facilement vérifiable sauf que ceux qui sont censés vous informer ne le font pas. Et à votre place, je veux dire si je vivais encore en France ou en Europe, je commencerais à m’inquiéter sérieusement de cette méconnaissance de la vérité par les élites.

jeudi 5 mai 2011

Sur Playstation ou sur Nintendo ?

par Alain Legaret

Décidemment, après le corps, la liquidation d’Oussama Ben Laden continue de faire couler beaucoup d’encre. Il faut dire que l’administration américaine ne fait rien pour rendre les choses claires.

Tout a commencé lundi 2 mai avec l’annonce extraordinaire de la mort du numéro un d’Al-Qaïda par Barack Obama, président des Etats-Unis et candidat à sa succession, en difficulté dans les sondages.

Puis une photo truquée du cadavre fait une apparition fulgurante, et disparaît aussi vite de la circulation.

Dans la foulée, on nous annonce que le corps d’Oussama Ben Laden a été immergé en haute mer. Donc pour avoir des preuves, faut oublier. On reste confiant car on suppose que le nécessaire a déjà été fait.

En effet, les résultats de l’analyse ADN ne tardent pas à arriver, confirmant que c’est bien de Ben Laden dont il s’agit. Puisqu’on nous le dit.

mardi 3 mai 2011

Réconciliation palestinienne et Guilad Shalit

par Alain Legaret


L’AFP nous annonce aujourd’hui que l’accord de réconciliation entre les 13 factions palestiniennes dont le Fatah et le Hamas vient d’être signé au Caire.

L’accord prévoit notamment la formation d’un gouvernement pour préparer les élections présidentielles et législatives d’ici un an.

Le franco-israélien Guilad Shalit a été enlevé sur le sol israélien en 2006. Depuis cette date, il est retenu en otage sous les auspices du Hamas dans des conditions inhumaines, puisqu’il n’a même pas eu droit à la visite des représentants de la croix-rouge.

L’accord signé aujourd’hui fait de Mahmoud Abbas et de l’Autorité Palestinienne les nouveaux geôliers de Guilad Shalit, conjointement avec le Hamas.

Il doit être libéré immédiatement.

Pendant dix ans, aucune personnalité responsable n’a reçu ni entretenu la moindre relation avec Ben Laden.

Le même traitement doit être réservé aux terroristes qui retiennent Guilad Shalit en otage.

Nous attendons de voir tous les défenseurs des Droits de l’Homme rejoindre cet appel.



lundi 2 mai 2011

Communiqué du Monde à l'Endroit


Le Président des Etats-Unis, Barack Obama a annoncé cette nuit la mort d’Oussama Ben Laden, suite à une traque de près de dix ans initiée par George W. Bush.

A l'heure actuelle, des rumeurs sur le corps du terroriste immergé en haute mer, ainsi que des photos truquées sèment le doute sur l’authenticité de la nouvelle.

Toutefois, si l’information s'avère vérifiée, c’est
un grand jour pour la liberté.

Aux Palestiniens et à leurs amis qui le 11 septembre 2001 ont accueilli la destruction du World Trade Center par des cris de joie, nous leurs présentons toutes nos condoléances.

Le Monde à L'Endroit


vendredi 22 avril 2011

Les fameuses frontières de 1967

par Alain Legaret


Tous ceux qui s’occupent de vouloir fixer des limites à l’Etat d’Israël pour lui coller un état palestinien qui ne sera en rien démocratique comme ils osent le prétendre, utilisent un jour ou l’autre l’expression qui présente l’état palestinien dans « les frontières de 1967 ».

Remarquez que la phrase n’est jamais finie. Les frontières de 1967 oui, mais de quel pays au juste ?

La méthode est malhonnête parce qu’elle laisse entendre q’un état palestinien existait avant 1967 et qu’il a été occupé par Israël, faisant de l’Etat juif une puissance impérialiste et colonialiste d’un état souverain.
Or si les médias malhonnêtes ne précisent pas à quels pays appartiennent ces frontières, on doit dire ici même aux lecteurs la vérité, la seule véritable et vérifiable partout sauf chez les émules des nouveaux nazis, à savoir qu’en 1967, les frontières étaient entre Israël, et ses voisins la Jordanie, l’Egypte, le Liban et la Syrie.
D’Etat palestinien, il n’y en avait point. Mais comme c’est Israël qu’on veut clouer au pilori, tous les moyens sont bons pour le rendre coupable aux yeux des lecteurs.

jeudi 31 mars 2011

L’obsession journalistique de nouveau à l'oeuvre

par Alain Legaret

Ce matin, le Figaro publie une dépêche de l’AFP , qui elle-même s’inspire d’extraits d’un article paru sur le journal israélien d’extrême-gauche Haaretz, qui reprend lui aussi une étude faite par l’institut Dahaf au profit de la fondation allemande Friedrich Ebert en coopération avec le Centre Macro d’Economie Politique. Ouf !
La presse se porte bien. Autant que je me souvienne, on n’avait pas le droit de copier à l’école.

Et au milieu des catastrophes naturelles, de l’économie mondiale qui tient sous perfusion, de la radioactivité qui se déverse allègrement dans la mer du Japon, de la guerre bizarre menée en Libye, des tirs à balles réelles sur les civils au Barheïn, en Syrie, au Yemen, du silence sur la façon radicale dont l’Arabie Saoudite a endigué son début de révolte, voila que les journalistes ont trouvé la place de caser l’information « capitale », comme quoi en Israël, les jeunes sont de plus en plus à droite.


lundi 28 mars 2011

Rien que de l'eau


Peut être la vidéo la plus impressionnante du tsunami qui a frappé le Japon le 11 mars 2011, filmée avec un calme remarquable.






vendredi 25 mars 2011

La peste et le choléra

par Alain Legaret


C’est l’histoire d’un pays où la population souffrait du choléra. Quand les habitants prévenaient les pouvoirs publics, ces derniers répondaient qu’il n’y avait pas de choléra.

Et pourtant, les gens souffraient.

Et la souffrance allait en grandissant, tandis que les autorités continuaient à ignorer la douleur et à nier le mal.

Sur ces faits, arrive une femme médecin atteinte de la peste. Elle fait savoir qu’il est intolérable que la population du pays souffre et que les pouvoirs publics ne fassent rien.

Elle se propose d’enrayer l’épidémie de choléra.

Immédiatement, les autorités préviennent du danger : « faites attention malheureux ! Ne la sollicitez pas, elle a la peste ! ».

mardi 15 mars 2011

Catastrophe nucléaire au Japon et apparition de monstres

par Alain Legaret

Le Japon vit des heures extrêmement difficiles. Les plus difficiles depuis 1945.

Après le tremblement de terre et le tsunami dévastateur de vendredi dernier, ce sont les explosions des réacteurs nucléaires qui s’enchaînent les unes après les autres.
Les dégâts sont considérables et les pertes en vie humaines se comptent par milliers.
Le nombre de sans-abri quant à lui, se monte au delà du million.

Le peuple japonais fait montre jusque-là d’un sang froid qui force l’admiration. Face à l’avalanche de catastrophes, pourront-ils continuer à surmonter cette épreuve avec autant de dignité ?

Dans le même temps, des monstres ont fait leur apparition.

mardi 22 février 2011

L’interview de Stéphanie Aisselle


Par "Le Monde à l’Endroit"

Le Monde à l’Endroit : Stéphanie Aisselle bonjour. Merci d’être venue nous rendre visite au Monde à l’Endroit.

Stéphanie Aisselle : Merci à vous de m’avoir invitée, mais à vrai dire, je me sens un peu…..sens dessus dessous.

Le Monde à l’Endroit : C’est normal. Ça ne peut pas vous faire de mal.

Passons donc au sujet qui vous préoccupe et racontez nous ce qui vous amène.

Stéphanie Aisselle : Eh bien voilà. Je suis indignée, très indignée. Et je ne comprends pas que le monde ne s’indigne pas avec moi.

Le Monde à l’Endroit : Vous êtes indignée de quoi? Dites nous.

Stéphanie Aisselle : Ben, voilà. Je suis indignée de ce qui se passe dans le monde à Gaza.

Le Monde à l’Endroit : Où ça?

Stéphanie Aisselle : Ben, à Gaza…dans le monde quoi. Vous savez, le monde, Gaza, c’est la même chose. Qu’est-ce qui existe en dehors de Gaza ?

Le Monde à l’Endroit : Puisque vous le dites. Qu’y a-t-il donc de si grave à Gaza pour oublier le reste du monde ?

jeudi 10 février 2011

Paris : triple homicide dans un restaurant


AFP 10/02/2011

"Un homme d'origine chinoise s'est rendu ce soir à la police s'accusant d'un triple homicide et trois corps ont été retrouvés peu après dans un restaurant du IXème arrondissement à Paris, a-t-on appris de source policière."

Tiens, depuis quand l'AFP donne l'origine ethnique des auteurs présumés de délit?
C'est nouveau. Ou alors, parce que c'est un chinois.


Reproduction des textes originaux autorisée avec le lien et la mention suivante: © copyright Le Monde à l'Endroit